Aller au contenu principal

Actualités

Cyrine Almasri : des vignes d’Australie à celles d’Alsace

L’Alsace 13/10/2017

Depuis peu, le Domaine de l'Ecole du lycée agricole et viticole de Rouffach vient d'accueillir un nouveau sourire en la personne de Cyrine Almasri qui vient de rejoindre l'équipe au poste de chargée de clientèle.


Cyrine Almasri est la nouvelle chargée de clientèle du Domaine de l’école.


Cyrine Almasri vient de rejoindre l’équipe du Domaine de l’école du lycée agricole de Rouffach au poste de chargée de clientèle. Cette nouvelle recrue a intégré l’équipe dirigée par Christine Klein. Titulaire d’un BTSA technico-commercial, elle a connu un début de vie professionnelle fort intéressant. Originaire d’Ensisheim mais habitant Colmar, Cyrine a décroché une licence en vins et commerce à l’IUT de Colmar, avant de travailler dans un bar à vin à Strasbourg. Début 2017, elle s’envole pour l’Australie.

 

D’abord l’anglais puis la viticulture


Elle a choisi l’Australie pour y parfaire un anglais hésitant, qu’elle a renforcé dès son arrivée à Brisbane. Cela lui a permis de découvrir la viticulture australienne, grâce à une période de six mois dans une exploitation de 15 ha près de Melbourne. « J’y ai vécu une expérience exceptionnelle. J’ai tour à tour travaillé dans les vignes et en cave, puis ai participé à la mise en bouteille. J’ai participé à divers salons et ai touché à la commercialisation des vins blancs et rouges », explique-t-elle, pleine d’enthousiasme. Cyrine a apprécié l’accueil chaleureux d‘Australiens très amis de la France. Mais c’est la découverte des vins d’Australie qui l’a le plus marquée. « À travers des crus assez originaux mais aux qualités remarquées, j’ai pu constater, notamment dans la région d’Adelaïde, une technologie avancée et un grand intérêt pour les vins, dans un pays culturellement plus proche des bières », explique Cyrine, qui confie avoir vécu « de belles choses » sur le plan professionnel, culturel et personnel.


À son retour en Alsace, après un crochet au domaine Jean Sipp à Ribeauvillé, c’est en toute confiance qu’elle a adhéré à l’objectif ambitieux du Domaine de l’École. « J’ai déjà pu épauler Carine, secrétaire commerciale, tout en attaquant la prospection extérieure, en renforçant la vente à la cave, et en prenant pris part à un salon au ministère de l’Agriculture, lors des Journées du patrimoine ». Cyrine si dit prête « à apporter [sa] jeune expérience pour le développement du Domaine et de ses vins ».

L’Alsace 13/10/2017