Aller au contenu principal

Actualités

Les deux lycées de Rouffach et Wintzenheim, regroupés sous l’étiquette « Les Sillons d’Alsace », présentent les innovations de la rentrée.

L'Alsace 19/9/17

En seconde professionnelle, une initiation à la nouvelle plate-forme numérique

Dans le plus gros lycée agricole du Grand Est (1200 élèves et apprentis), chaque rentrée apporte son lot de nouveautés. À commencer par un changement de direction au lycée horticole de Wintzenheim : une nouvelle proviseur, Marie-Adélaïde Laude, arrive de Courcelles-Chaussy, en Moselle, et les Jardins du Pfixbourg ont un nouveau directeur d’exploitation, Gilles Cloitre, originaire de Coutances, dans la Manche. Jérôme Fontaine reste le proviseur du lycée de Rouffach, et Godfrey Browne continue à chapeauter les deux établissements.


Du côté des enseignants, « nous en cherchons encore quelques-uns pour Wintzenheim , pointent les deux dirigeants, et quelques places restent aussi à pourvoir du côté des élèves ». L’association des parents d’élèves, très utile pour tout ce qui concerne l’achat de livres et de matériels, ainsi que le transport scolaire, s’apprête à fêter ses cinquante ans avec à sa tête un nouveau président, Pascal Martinelli. Godfrey Browne et Jérôme Fontaine se réjouissent de cette « interface avec les familles, qui apportent un autre regard sur l’établissement ».

Un futur magasin dans l’enceinte du lycée rouffachois


Du côté des exploitations, le domaine viticole, dirigé par Christine Klein, donne entière satisfaction : « Nous avons vécu une année exceptionnelle, notre gamme de vins blancs a été médaillée sur plusieurs salons. » Un gewurztraminer a ainsi décroché l’or à Mâcon, et un pinot gris sec a été distingué par la Confrérie Saint-Etienne. Le domaine vient en outre d’embaucher une nouvelle commerciale, chargée de promouvoir les vins auprès des professionnels, et notamment des restaurateurs. Cyrine Almasri est issue du lycée rouffachois, elle y a passé son bac puis un BTS Technico-commercial en vins et spiritueux avant de poursuivre en licence à Colmar.


Les vins du lycée, comme les légumes de Wintzenheim et les produits de la ferme de la Judenmatt, seront sans doute un jour commercialisés en un lieu unique, à l’entrée de
l’établissement rouffachois. Pour l’heure, le magasin de la Judenmatt a étendu ses plages d’ouvertures à trois jours par semaine, « pour en améliorer la fluidité , précise Godfrey Browne. L’idée n’est pas de concurrencer les autres commerces mais de proposer une offre complémentaire, qui sera d’ailleurs élargie aux producteurs locaux ».


Les produits des trois exploitations doivent également, à terme, être utilisés par la cantine scolaire. « Nous devrions cette année obtenir le label Ecocert , annoncent les deux directeurs. Nos produits sont bio, locaux, de qualité, et nous sommes également engagés dans une démarche de limitation du gaspillage. C’est très motivant pour nos jeunes de produire ce qu’ils vont manger ».

 

L’Alsace 19/09/2017